CHOSES SAUVAGES : un lancement montréalais réussi

C’est dans un sous-sol d’église bondé et bien bouillant que les cinq garçons de Choses Sauvages ont lancé leur tout premier opus. Avant même l’ouverture des portes de la paroisse St-Édouard, on pouvait observer une immense file sur la rue Beaubien. Cela ne pouvait qu’annoncer une soirée des plus électrisante et ce fut le cas.

Le quintette sera de retour à Montréal le 8 février prochain au Théâtre Fairmount afin de faire danser leurs plus grands fans. Une occasion en or de (re)découvrir « les nouveaux princes québécois de l’indie funk ». (Antoine Bordelau – Voir)

D’ici-là, le groupe sera en spectacle à Gatineau lors du ‘Show de la rentrée‘ de l’UQO, Sherbrooke, Saint-Adolphe-d’Howard et Laval.



« Quelle splendide machine à grooves ! »
-Philippe Renaud, Le Devoir

« Mixé avec minutie par les renommées ingénieurs de son Emmanuel Éthier et Samuel Gemme, l’opus marque par ses compositions soignées, ses structures de chansons rigoureuses et ses textes mélancoliques. »
- Olivier Boisvert-Magnen, VOIR

« Irrésistible et dansant »
- Josée Lapointe, La Presse

« À écouter en boucle durant vos soirées de fête »
- Philippe Lemelin, Journal Métro

« Le groupe Choses sauvages ne rate pas sa rentrée avec ce premier album éponyme »
- Geneviève Bouchard, Le Soleil

« L’opus homonyme présente des sonorités groove, funk et R&B qui donnent envie de danser »
- Léa Papineau-Robichaud, 24 Heures

« C’est une fois la nuit tombée que Choses Sauvages fait passer ses atmosphères d’entraînantes à frénétiques. »
ICI Musique

« Leur nouveau-né est assez sexy merci. Un mélange d’électro-pop, de disco et de new wave, avec des basses qui donnent envie de se coller »
Bible Urbaine

« Ce quintette électrisant, nouvellement signé Audiogram, est définitivement à surveiller.»
Les Méconnus

« Un premier album complet réussi pour Choses Sauvages qui s’impose comme un groupe à surveiller sur la scène rock québécoise »
- Louis-Philippe Labrèche, Le Canal Auditif

« Les dix titres filent en vitesse et nous donnent envie de les réécouter en boucle. Un solide premier album! »
- Marie-Ève Fortier, Ecoutedonc.ca

« Ce premier album complet du groupe est construit sur un filon continu et intelligent »
- Élise Jetté, Feu à Volonté

« Les rythmes en syncope du simple La valse des trottoirs, par exemple, réussiraient à faire danser et sourire les cœurs tristes les plus récalcitrants »
- Simon Provencher, Impact Campus