CHOSES SAUVAGES : premier album enfin disponible!

Choses Sauvages lancent enfin leur tout premier long-jeu, aujourd’hui disponible en format vinyle et sur toutes les plateformes numériques. L’album homonyme, dévoilé en primeur sur ICI Musique au courant de la dernière semaine, séduit déjà « avec ses basses et son groove pour danser coller autour du feu en fin de soirée » (Urbania). Le dernier extrait La valse des trottoirs est notamment #1 du Palmarès CISM cette semaine!

Le groupe est formé de cinq amis de longue date : Marc-Antoine Barbier (guitare et réalisateurs des vidéoclips parus jusqu’ici), Félix Bélisle (voix, flute et basse) Tommy Bélisle (claviers), Philippe Gauthier Boudreau (percussions) et Thierry Malépart (guitare et claviers). Sur scène, l’énergie de Choses Sauvages fait tout de suite oublier que tout le monde a l’air complètement con sur un dancefloor. Vous ne voudrez pas rater leurs lancements : ce soir 19h au Cabaret de la Dernière-Chance à Rouyn-Noranda dans le cadre du FME, et le 13 septembre à l’église St-Édouard à Montréal. Ils ont quelques autres spectacles annoncés, incluant le 12 septembre à Québec, 4 octobre à Gatineau et 30 novembre à Sherbrooke – suivez-les sur Facebook pour ne manquer aucune date!



« Quelle splendide machine à grooves ! La section rythmique pile-poil sur le funk, les synthés qui déroulent le tapis pour les petits refrains pop du premier album, lesquels se muent en des chansons à étages pensées pour faire danser. »
- Philippe Renaud, Le Devoir


« Mixé avec minutie par les renommées ingénieurs de son Emmanuel Éthier et Samuel Gemme, l’opus marque par ses compositions soignées, ses structures de chansons rigoureuses et ses textes mélancoliques, qui incarnent les angoisses et les histoires d’amours sinueuses d’une jeunesse vivant ses émotions fortes la nuit. »
- Olivier Boisvert-Magnen, Voir


« C’est une fois la nuit tombée que Choses Sauvages fait passer ses atmosphères d’entraînantes à frénétiques. »
– ICI Musique


« Leur nouveau-né est assez sexy merci. Un mélange d’électro-pop, de disco et de new wave, avec des basses qui donnent envie de se coller »
– Bible Urbaine

« Ce quintette électrisant, nouvellement signé Audiogram, est définitivement à surveiller
– Les Méconnus